500 XT/SR le gros mono par Yamaha
Accueil Fichiers Photos Agenda Liens F.A.Q Sondages Ajouter des infos Carte Don pour le site Forum XT500
La Foire Aux Questions

Accueil | Les 3 sujets les + consultés | Imprimer la FAQ | Chercher :   
Atelier : Méthode Réalésage-Usinage
Réponse
Atelier : Méthode Réalésage-Usinage
http://500-xt-le-gros-mono.bbflash.net/t17653-atelier-methode-realesage-usinage?highlight=R%E9al%E9sage


Coucou

http://500-xt-le-gros-mono.bbflash.net/search?search_keywords=moteur+et+transmission&search_where=f7
J'en tire ce petit tutorial excessivement détaillé.

Ça permettra aux néophytes de savoir un peu comment ça se passe et pourvoir causer un peu avec son usineur local en sachant de quoi il parle.

N'hésitez pas à réagir pour questionner ou amender ce tutorial, rien n'est figé

E.T.
Ecrit le
18/01/2017 15:28:20
Auteur
et et (et)
Lu
6031 fois
Difficulté
Tr�s difficile

Opérations à réaliser
1

La machine


Pour faire un réalésage, il faut une aléseuse
Voici une Deragne datant des années 50

2
Si si , c'est bien une réaléseuse, c'est marqué dessus :)

3

Maintenance de la machine


D'abord la machine n'ayant pas tourné depuis 2 ans je lui fait un tiot coup d'entretien. Mais il s'agit aussi de la maintenance quotidienne.

La broche étant sur bague bronze conique, je vais lui mettre sa giclée d'huile.

4
L'orifice de lubrification se trouve sur le fourreau de la broche, c'est marqué dessus.
La poussière de fonte s'accumule partout, nettoyage avant la dépose du bouchon.


5
Un coup de pompe avec de l'huile de glissière (ce que mettait l'ancien propriétaire depuis 40 ans).


6
La notice de la pompe en français.

7
Ça goutte, tout va bien et ça peut pas faire de mal à la table, mais nettoyage quand même.

8
Un petit coup de pompe à graisse sur les cinq graisseurs de la machine.

9
Le cinquième graisseur. Un petit coup d'huile passée au chiffon sur tous les axes.

10

Métrologie


L'alésage d'un cylindre de moteur est une opération très précise où l'on doit tenir le 1/100[sup]ème[/sup].
Cette opération est en fait décomposée en deux opérations distinctes :
- l'alésage proprement dit qui consiste à usiner le diamètre intérieur du trou pou lui donner une bonne géométrie
- le rodage à la pierre pour lui donner la bonne finition
Dans le cas présent, à savoir un cylindre de Yamaha XT500, le jeu piston cylindre doit être de 5/100[sup]ème[/sup], d'où la précision nécessaire.

Comment déterminer la côte d'alésage?
En général c'est marqué sur la boite ... Le piston fourni est en cote réparation + 0,50mm. L'alésage d'origine est 87,00 mm, donc la côte de réalésage est 87,50 mm ... pas compliqué pourtant.
Autre exemple : sur une Norton 750 Commando, l'alésage d'origine est 73,015mm, le piston en cote réparation est par exemple en + 0.020" (20/1000[sup]ème[/sup] de pouce noté souvent + .020 )
La côte de réalésage = 73,015 + 0,020x25,4 = 73,523 mm

Contrôle de l'étalonnage du palmer monté sur le support idoine avec une cale étalon.
Vous aller voir, un support de comparateur est super pratique.



11
Mon comparateur d'alésage Roch qui m'accompagne depuis 15 ans maintenant

12
Le comparateur d'alésage va être mis à zéro sur la côte nominale, ici 87,50mm

13
Contrôle de la côte du piston (il peut-être mal usiné, être tombé de l'établi ou autre).
Ici il fait 87,45 mm on est dans les clous.


14

Préparation cylindre

Le cylindre vient avec des morceaux de joints, et il reste une douille de centrage.
Il sera posé sur son plan de joint sur l'aléseuse, donc un nettoyage en règle et un peu de démontage s'imposent.



15
Le démontage du patin de guidage de chaine de distribution se fait avec un tournevis à impact et avec la bonne empreinte
ici du Phillips 3 (PH3) et rien d'autre La douille de centrage sera déposée après absorption de dégrippant et chauffe du cylindre au décapeur thermique.



16
Une fois nettoyé, le plan de joint sera passé au papier carrosserie 400 + WD40 pour ôter la corrosion, sinon le joint fuira dans les 6 mois



17
Montage
Le simblot qui est à poste fixe sur le plateau (je n'alèse qu'un type de cylindre)



18
Une fois le cylindre en place, la chemise dépasse du plateau




19
L'avantage de ce montage : les goujons de culasse restent en place, et c'est mieux car ils sont coton à déposer.




20

Réglage

Le montage du comparateur sur le porte outil



21
La vue arrière



22
Le comparateur en position .... et voila pourquoi j'ai un miroir, pour ne pas me casser le dos (quoique ... c'est déjà fait :mad: )




23
Quelques coups de mailloche vont amener un centrage au 1/100[sup]ème[/sup]
Je contrôle en diamètre, mais aussi sur la hauteur, ça permet aussi de voir que le cylindre est précédemment alésé d'équerre, sinon il faudra faire un centrage au mieux.



24
Une fois centré, on bride la machine sur le plateau.




25
Il existe des porte outils de différentes longueurs pour les différents alésages.
Pour info l'outil de droite ne convient pas pour cette aléseuse, mais le principe est le même.




26
La vis 6 pans à l'arrière du porte outil est à étalonner le porte outil une fois pour toute (à contrôler quand même de temps en temps).
La vis tétracave (la vis sans tête avec un carré femelle) sert à régler la côte de l'outil.



27
L'espèce de rainure de clavette sur le dos du porte outil est le stop de référence qui vient contre un pion dans la broche.
La vis sur le flanc bloque l'outil.
L'encoche facilite le passage de la bille de blocage.
Le lamage conique reçoit la bille de blocage.




28
La réserve de poudre de diamant.



29
La poudre de diamant permet de rafraichir le fil de l'outil sur deux faces.
Je me demandais si on pouvait mettre de la pâte à roder fine à la place ?
J'ai un support (en bronze) de porte outil en rab à vendre si ça intéresse quelqu'un.



30
Ayé , c'est prêt. Attention, le micromètre donne les mesures au diamètre ...
L'étalonnage du porte outil se fait en cours d'opération. Après une passe, on mesure l'alésage et on corrige par la petite vis de façon à avoir l'affichage du micromètre qui correspond à la mesure




31

Alésage

L'outil + porte outil étant réglé, il faut mettre l'ensemble en place avec la broche en haut (puisqu'en automatique, la broche descend)



32
C'est beau .. hein 8-)




33
Une fois la broche en bas, on retire l'outil pour le régler pour une nouvelle passe éventuelle.
Je prends des passes entre 5/100[sup]ème[/sup] et 10/100[sup]ème[/sup].
Une passe dure environ 9 mn.



34
Mesure systématique entre chaque passe, ça permet de confirmer l'étalonnage du porte outil




35
On est à 4/100ème de la côte finie, je vais pouvoir attaquer à la rodeuse



36

Rodage



Le rodoir composé de:
- le corps en vert
- 2 pierres sur un support avec deux arbres crantés
- 2 patins en feutre sur un support avec deux arbres crantés
- 1 axe cannelé qui permet de régler les patins et les pièrres
- 1 rallonge d'entrainement




37
Le cylindre sur un étau.




38
Les pierres et les patins en position.




39
Le réglage de pression avec les graduations qui ne servent pas à grand chose.



40
On met le rodoir dans le cylindre et en tournant l'axe, on vient le positionner sur les pions dans la position la plus proche du blocage




41
Une fois la grande molette en position on voit qu'il reste encore un peu de jeu par rapport à la petite molette.
Les petites rondelles ressorts semblent ridicules, mais elles remplissent parfaitement leur office




42
On vient tourner la petite molette pour rattraper le jeu restant



43


En utilisant une perceuse sur la vitesse la plus lente, on rode, on rode d'abord avec les pierres en 180, puis en 280
en faisant bien attention de faire des aller-retour sans arrêt.
Faire des mesures fréquentes pour surveiller car on a vite fait de faire du cône. En prenant son temps, on arrive à être dans le 1/100[sup]ème[/sup] :twisted:
Sorry, pas de photos, pas de vidéo, car pas assez de jolies mimines en stock ...
Elles étaient occupées à préparer le repas du soir ... question de priorité :P

Le cylindre est fini, Yapuka laver tout ça, monter l'ensemble ... et GAZ


Moteur & cadre : VinceLP | Se connecter